Accéder au contenu principal

Postcriptum - Cecelia Ahern

Holly Kennedy voit son quotidien bouleversé lorsqu'elle est approchée par un groupe se faisant appeler le club P.-S. : I Love You. Inspirés par les lettres de Gerry, son mari décédé, ses membres demandent à Holly de les aider à écrire leurs propres messages d'adieu.

Cette dernière est cependant sûre d'une chose : il est hors de question de se laisser happer une fois de plus par le deuil. Il lui a fallu sept ans pour se réinventer, et elle est prête à aller de l'avant.
Mais Holly ne tarde pas à se rendre compte qu'elle a peut-être encore des choses à dire à celui qu'elle a tant aimé..


 Hello !

Je crois qu’on connaît tous P.S I LOVE YOU de l’auteure, je crois même qu’on a tous (ou presque) déjà vu le film, qu’on a tous pleuré dessus. Eh bien, c’est donc avec grand plaisir que je me plonge dans cette suite, je ne savais pas trop à quoi m’attendre honnêtement. Alors j’ai préféré ne pas me poser de question en commençant ma lecture. Je ne voulais pas avoir d’attente particulière en ayant peur d’être déçu et de ne pas aimer et profiter à fond de ma lecture. J’ai voulu laisser une chance à cette suite, est-ce qu’elle est à la hauteur du précédent ?

Tout d’abord, je suis contente d’avoir lu ce roman, car j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à le lire pour le coup. J’ai aimé retrouver l’héroïne qui m’a tant plu, j’ai aimé avoir ma dose de ce roman que j’ai aimé le temps de quelques heures.

C’est une histoire émouvante et réaliste à fois. J’ai souri, mais j’ai aussi eu les larmes aux yeux et le cœur lourd à certains moments. J’ai passé un très bon moment, j’ai eu l’impression d’un peu vivre cette histoire.

Je me suis laissé porté par les personnages et l’histoire et j’ai bien fait, car je ressors de ma lecture très satisfaite ! Cette suite est sur la même lignée que le précédent. Une plume toujours aussi jolie, prenante et qui donne toujours envie d’en lire davantage !

Holly est toujours aussi attachante, j’ai aimé la retrouver et la voir aller de l’avant, doucement sans se précipiter. Elle prend le temps de vivre son deuil, de panser cette souffrance, cette douleur qui la ronge toujours. Elle se reconstruit, évolue et c’est vraiment plaisant à lire. Elle est en deuil, mais elle essaie malgré tout de se relever même si la route risque d’être encore longue.

L’intrigue pour cette suite est superbement bien construite. J’ai été si émue, triste pour ces personnes en fin de vie, j’ai eu le cœur brisé et l’envie de faire quelque chose, de les aider. Tous ces nouveaux personnages auxquels je me suis beaucoup attaché malgré que je savais ce qui les attendait.

J’ai aimé Gabriel, j’ai aimé sa patience. Il ne la brusque pas, il lui laisse le temps nécessaire et il est bienveillant. Il essaie de se faire une place tant bien que mal… Est-ce qu’il y arrivera ?

C’est fluide, les pages se tournent toutes seules. C’est une très bonne lecture qui m’a fait passer par toutes les émotions, mais qui m’a aussi fait passer un très bon moment. C’est une suite qui comme je suis gourmande, donne envie d’un troisième.

Merci infiniment à Stéphanie & aux éditions Hauteville pour l’envoi



 • Editions Hauteville 

 • Sortie poche le 14 octobre 2020 

 • 300 pages 

 • Dispo en broché - poche & numérique  

 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sorties du 30 au 06 octobre qui me font envie !

Hello, comme d'habitude voici une petite sélection des titres qui me font envie dans les sorties cette semaine :) Alors à votre avis ? Craquera ? Ne craquera pas ? Affaire à suivre (^^) !!! Sortie du 03 octobre 2019 :   Résumé : À 17 ans, elle rencontre enfin son père. Une rockstar aux millions de fans... Rachel, 17 ans, n'a jamais connu son père. Jusqu'au jour où sa mère succombe à un cancer. L'inconnu débarque dans sa vie du jour au lendemain. Inconnu si l'on peut dire, car il n'est autre que le chanteur de Wild City, l'immense tube qu'on entend partout. " J'ai écouté mon père toute ma vie. Je l'ai toujours dans ma poche, sur mon lecteur mp3. Ma mère n'a jamais voulu m'expliquer. Leur rencontre, mais surtout pourquoi je n'ai jamais connu mon rock star de paternel. Je pensais qu'il s'agissait là de son unique secret. J'avais tort. " Quand elle a disparu, il a fini par se pointer.

ENTRE MES CORDES - JULIA TEIS

Au décès de son père, Maxence prend un nouveau départ dans le garage familial et est contraint d'abandonner l'affaire qu'il tenait avec Thomas, son meilleur ami : un club confidentiel, sexy, où le jeune homme avait ses petites habitudes secrètes... et ses cordes. Son péché ? Le Shibari, un art de bondage japonais dont il maîtrise toutes les techniques et nuances... Au fil des jours, loin de ses activités, une vie "normale", un renouveau sentimental, et des projets de famille commencent à se frayer un chemin en lui. Jusqu'à cette demande toute particulière qui oblige Thomas à le solliciter à nouveau... Max accepte, mais il ne se doute pas que cette rechute va faire basculer ce nouvel équilibre qu'il avait pris soin de bâtir. Alors même qu'il avait repris le contrôle de ses pulsions, et qu'il venait de faire une rencontre prometteuse avec une jeune femme attirante, replonger dans ses travers risque bien de tout compromettre... Entre tent

Sexy frigide cherche crush orgasmique - tome 1 - Melly Darcy

Alors qu'elle vient de terminer ses études, Quinn Scott a besoin de changer d'air ! Car tout va mal : 1 - Elle a beau chercher, elle ne trouve pas de job. Et sa mère si parfaite ne rate pas une occasion pour le lui faire remarquer. 2 - Conséquence du petit 1) elle n'a pas une thune. Alors son père lui donne un coup de pouce mais bon, estime de soi, bonjour... 3 - Elle vit toujours en colocation avec sa meilleure amie. Alors oui, elle l'aime comme une sœur mais parfois, certains détails de sa vie sexuelle trépidante lui rappellent à quel point c'est la misère pour elle... ce qui nous emmène au quatrième point : 4 - Elle n'a jamais eu de petit ami capable de lui faire atteindre le Septième Ciel. Prête à tout pour y remédier, même à tirer les cartes, elle décide de prendre sa vie en main. Forte de cette bonne résolution, elle file direction sa maison d’enfance pour y passer l'été. Un objectif : s'amuser pour oublier que rien ne va et surto